Tadam ! Me voilà enfin de retour !

Après quelques mois d'absences, mais pas pour autant inactive, j'avoue que je publie bien plus sur ma page Fb et instagram, il m'est venu l'idée d'enrichir ce blog par des interviews. Grâce à elles, j'inaugure un nouveau format d'article. 

J'essaierai de vous poster une fois par moi, l'interview d'une créatrice au crochet afin de vous faire découvrir un peu plus ce monde ... Des personnes qui ont cru un jour qu'il était possible de vivre de leur passion et qui se donnent chaque jour les moyens d'y parvenir.

Aujourd'hui j’ai l'immense joie de vous présenter une créatrice crochet  à la fois douée et généreuse : Croc's Betty de la boutique Croc's Betty .

Croc's Betty crée des amigurumis et a son actif plus de 180 créations gratuites et payantes. Croc's Betty est également une personne qui s'investit personnellement dans le milieu associatif notamment. en effet, elle a créé tout d'abord, la mascotte Philou, pour l'association "Les2Arts" (pour enfants hospitalisés) et Philaé, mascotte de l'association "Phil'Anthrope" (pour enfants atteints du cancer).  Je dis chapeau l’artiste ! Je vous laisse découvrir sa boutique qui regorge également de goudies et de fournitures créatives. 

J’ai la joie de lui laisser la parole. J’espère que, comme elle et moi (et tout plein d’autres crocheteuses à travers le monde l’univers), vous allez (re)découvrir les merveilles du crochet. Vive la créativité et vive le crochet !

 

Rencontre avec

Nom-Prénom/Pseudo : Delery Betty / Croc’s Betty

 

 

  • Qui se cache derrière Croc’s Betty ?

Une blonde (ça commence fort accrochez-vous!)

Je n’ai jamais été très à l’aise avec ce genre de question … j’aime le crédo « pour vivre heureux vivons caché » ^^ Mais ça ferait désordre de ne pas répondre à la 1ère question alors allons-y !

Je suis une maman de 3 enfants (une ado de 15 ans, un pré-ado de 10 ans et une crapouillette de 3 ans).

Dans 6 mois ça fera officiellement 10 ans que j’ai 27 ans , 5 matous et un mari (important le mari lol)

Comptable de métier, « un peu » hyperactive, « un peu » avide de nouvelles choses, « un peu » tête en l’air (si peu …), parisienne pure souche exilée dans l’Indre natale de monsieur (pas dépaysée les bérichons sont aussi aimables que les parisiens en fait mdr !).

« Un peu » casanière, « un peu » gourmande (surtout le lait Nestlé et la confiture de lait notez-le on sait jamais :-P )

Voilà : c’est scolaire mais c’est fait ! ^^

 

  • Quand as-tu appris à crocheter ? Comment as-tu appris à devenir la reine du crochet ?

J’ai appris il y a  4 ans presque pile poil (l’été 2014) : après avoir fait tout une jardinière de fruits et légumes en élastiques j’ai voulu tenter le nounours en élastique alors j’ai commencé à regarder innocemment sur Youtube comment faire avec des élastiques puis je me suis dit que ça restait dangereux pour la petite poupette qui remplissait mon bidon alors j’ai été acheter une pelote de coton et j’ai regardé à nouveau comment faire ^^ Ca m’amusait car ma mère qui crochetait pendant que je tricotais a essayé pendant des années de me donner envie de toucher à cette chose étrange et je ne voulais pas en entendre parler lol

Et puis une chose en entrainant une autre, je me suis vite retrouvée à dévaliser les boutiques en ligne et ma mercerie, et à engloutir tous les tutoriels qui me passaient sous le nez et que je trouvais mignons, en essayant à chaque fois de les faire mieux que tout le monde (esprit de compétition oblige lol) ^^

 

  • L’envie de créer tes propres modèles est née comment et pourquoi ?

C’est venu petit à petit quand j’ai commencé à être à l’aise : les choses acquises finissent par m’ennuyer j’ai besoin de défis constamment alors une fois que les bases ont été prises et qu’il m’était facile de reproduire fidèlement le modèle d’une créatrice, j’ai eu envie de me défier à modifier des petites choses par-ci par là puis au fur et à mesure à les transformer et un jour je n’ai plus eu besoin de support pour démarrer et voilà 😊

C’est toujours cet esprit de compétition qui pousse toujours plus loin et qui fait qu’on veut se surpasser systématiquement. Il est dangereux aussi puisqu’il arrive un moment où ça devient de plus en plus compliqué de trouver des défis mais à ce moment là il reste la passion et c’est ce qui fait que malgré tout on continue avec le même plaisir. On trouve d’autres défis : trouver des idées amusantes ou un peu à part par exemple, une technique ou un morceau nouveau ^^

 

  • On peut voir à travers ton site/boutique/ blog que tu regorges d’idées et que tu es vraiment très productive! Qu’est ce qui t’inspire au quotidien et te donne envie de créer?

Comme la plupart des personnes créant de leurs mains je m’inspire de tout ce qui se promène autour de moi et surtout de mes rejetons : étrangement ils ne sont jamais en panne d’idée eux ! Je m’inspire aussi des déguisements pour enfant parfois, des dessins animés, c’est un mélange de tout, qui de temps en temps fait germer une idée. Ca peut aussi être une discussion avec des amies où l’une lance une idée, puis l’autre rebondit dessus en rajoutant quelque chose et à un moment hop une ampoule s’allume ça y est on tient une idée ! ^^

Il  y aussi les demandes TRES précises d’amies TRES têtues : ça fonctionne pas mal aussi ça lol

 

  • Depuis quand as-tu ouvert ta boutique/site et qu’y vends-tu ?

Ma boutique existe depuis 2015 (je ne saurais pas dire précisément en réalité). Au début j’y vendais mes peluches finies d’autres créatrices puis peu à peu des peluches de mes propres idées. Mais il est difficile de vivre de cette passion et je voulais vraiment continuer ce chemin dans cet univers mais restons objectif : il faut bien manger…

Alors j’ai décidé de proposer mes modèles aux crocheteuses pour qu’elles puissent pour certaines les vendre de leur côté : 100 crocheteuses faisant un modèle c’est 100 peluches disponibles contre 1 si je la faisais seule : y a pas photo quand les modèles semblent plaire aux personnes qui ne crochètent pas ! ^^

Alors j’ai tenté au mieux de nourrir cet échange de bon procédé où je fournissais la farine pour que d’autres fassent de beaux et bons gâteaux. Et une chose en emmenant une autre, un jour j’ai commencé à proposer des petits choses comme des yeux de sécurité, puis peu à peu ma petite boutique de tutoriels s’est transformée en boutique de tutoriels ET matériel mais uniquement ce dont je me sers moi-même ou des choses que j’ai testé avant : être une sorte de « j’ai testé pour vous » qui puisse permettre aux crocheteuses de ne pas se demander si c’est bien ou pas, de prendre si ça leur plaît sans se poser de quetsion. Mon rêve c’était qu’en entrant, on puisse en une fois choisir le ou les modèles qu’on voulait et le matériel pour le faire et hop y a plus qu’à ^^

Il manque encore quelques bricoles mais on avance petit à petit 😊

 

  • Tu es particulièrement adepte du crochet, y a t-il d’autres techniques créatives que tu aimes?

Qui dit esprit de compétition dit besoin de stimulation constante du coup oui forcément j’ai touché à d’autres choses avant, je me teste encore sur des nouvelles actuellement et il y en aura certainement d’autres : avant il y a eu la création de bijoux en perles, le tricot (mais ça c’est resté constant depuis mes 12 ans), un peu de Nail Art (mais avec des chats et des enfants c’était plus stressant qu’autre chose lol), la pâtisserie que j’ai malheureusement du mettre en stand by en emménageant ici car ma maison actuelle n’a pas de cuisine séparée (et on en revient aux chats… lol)

Dernièrement je me suis lancée dans la pâte polymère : nouveau défi ! J’adore et j’essaie d’y consacrer un peu de temps quand un créneau passe :  je pense que cette activité va rester un moment d’ailleurs et mûrir en parallèle … je l’espère en tout cas ^^

 

  • Quelle est la création dont tu es la plus fière?

Oula … dure comme quetsion ! En toute sincérité ça va être dur de répondre … je suis fière de tous mes loulous (sinon je ne les montrerais pas mdr !)

…. Disons que Gipsy me rend fière d’avoir réussi à jongler pour créer une peluche d’éveil ludique, Reureu me rend fière car il a fait appel à ce que j’aime le plus : jongler avec les mailles pour lui donner des formes complexes visuellement, Nina me rend fière d’avoir réussi à intégrer une vraie technique de coiffure et d’avoir réussi à l’expliquer correctement aux crocheteuses qui ont su la reproduire même en tremblant lol … c’est une question piège en fait !

 

  • As-tu de futurs projets en tête pour les mois à venir ?

Les mois, les années même lol. Quand on est manuel, que l’on crée ou pas, des idées et des envies, on en a toutes une liste longue comme 3 fois le tour du globe et on rêve d’être enlevé par des extra-terrestre qui mélangeraient notre ADN avec celui d’un poulpe pour qu’il nous pousse 25 paires de bras en plus mdr !

 

  • Qu’est-ce que le crochet t’apporte ?

Du calme. Je sui quelqu’un de très stressée et speed de nature avec des humeurs changeant rapidement mais dès que je fais ma première maille, comme par magie je m’enfonce dans mon siège et d’un coup tout s’arrête : ça focalise mon attention et le cerveau ralentit et s’apaise. Même les éventuelles phases de stress générées par un blocage dans la créa s’effacent instantanément une fois solutionné. C’est pour ça que ça devient très vite une drogue d’ailleurs (on nous croit jamais quand on le dit …) : c’est comme le sport ou d’autres choses apportant du plaisir : le cerveau en reveut une dose et de plus en plus au fil du temps ^^

 

  • Quelles sont les valeurs qui te tiennent le plus à cœur ?

Plein. Trop peut-être lol

L’honnêteté, la générosité, l’altruisme, l’humilité. Si je devais en choisir 4 ce serait celles-ci. Inutile de les argumenter n’est-ce pas ? Ceux qui les connaissent savent à quel point elles sont importantes et ceux qui ne les connaissent pas ne pourraient pas comprendre puisqu’ils ne bénéficient pas de ces 4 valeurs pour les intégrer …malheureusement

Mais ce sont les valeurs de base que l’on tente d’inculquer à nos enfants car on sait que si celles-ci sont acquises, alors la vie avec les autres est plus douce et plus facile par la suite <3

 

  • Si une personne veut tenter de vivre de sa passion du crochet, que lui conseillerais-tu?

Le premier conseil serait de prévoir : prévoir le temps nécessaire pour y parvenir : on ne peut pas vivre de sa passion du jour au lendemain : il faut faire ses preuves, monter que l’on maitrise son sujet et bien sûr le maitriser du mieux possible et de mieux en mieux.

Il faut rester pragmatique : non ce n’est pas facile d’en vivre, non il n’y a pas de honte à en vivre c’est même un grand bonheur et une chance inouie de pouvoir vivre de sa passion ce n’est pas donné à tout le monde mais ça ne se fait pas du jour au lendemain et il ne faut pas rechigner à ses heures : vivre de son crochet, c’est certes crocheter mais c’est aussi être multi-tâches : si vous faites de belles peluches ou de beaux vêtements mais que vos photos ne les mettent pas en valeur, vous perdez tout votre travail : vendre en ligne (car c’est la plupart du temps ce que l’on fait) nécessite obligatoirement de se donner les moyens de montrer aux visiteurs de votre boutique toute la beauté de vos ouvrages : on appelle ça du marketing et c’est souvent mal vu car le mot a pâti des abus mais le marketing n’est rien d’autre que de savoir mettre en valeur son travail : une photo floue, sombre, de dos, à l’envers, mal cadrée, ou trop personnelle avec votre ouvrage sur votre lit à côté de vos chaussettes : ça ne fait pas professionnel et quand vous achetez vous-même, vous voulez être assuré d’un travail bien fait par une personne soucieuse de ce qu’elle fait et donc professionnelle.

Il ne fait pas non plus rechigner à se vendre un peu : le monde d’internet regorge d’artisans nous croulons sous les propositions. Pourquoi vous et pas une autre ? Il faut savoir se démarquer (attention néanmoins à ne pas spamer/harceler/inonder : ça aura l’effet tout inverse !)

Il faut aussi accepter de payer un peu de sa poche : faire appel à des plate-formes connues, reconnues et donc fortement visitées par vos potentiels clients ne peut pas être gratuit mais est en revanche vital pour votre activité : les gens qui travaillent pour vous proposer ce service, le maintenir, vous mettre en avant vivent également de leur travail : il est donc normal de payer pour un service : c’est de l’investissement et c’est nécessaire.

Soyez honnête : si vous commencez à bien vendre : déclarez-vous ! Faites les choses bien même si ça diminute vos rentrées : restez droite dasn vos chaussures, faites ça bien 😊 

Et restez-vous-même : ne vous enfermez pas dasn un rôle, soyez-vous-même : la création au crochet reste un univers rempli de passionnés comme vous ils ont besoin de voir que vous êtes là avec eux et que vous partagez la même passion (sinon autant aller acheter du made in China à Carrefour, puisque dans votre travail on recherchera aussi une partie de vous alors donnez-là ^^)

 

  • Et pour finir, tu nous présentes l’histoire d’une de tes créations  …

Je ne savais pas si un jour j’aurais l’occasion de raconter cette petite anecdote alors l’occasion se présente : allons-y ! ^^

L’histoire de Tuto : Tuto est une chimère : une chose n’existant pas (c’est ce qui se dit dans le dictionnaire je n’invente rien hein) que l’on image par le mix de plusieurs animaux (le plus souvent une tête de lion avec une queue de dragon (mais les dragons n’existent pas non plus me direz-vous….bah oui mais c’est comme ça voilà :-D )

Alors un jour, en panne d’inspiration, je me suis dit que j’allais en profiter pour faire « mumuse ». En parallèle, une amie se moquait en me disant « bon alors il arrive quand ce tuto ?! » (elle saura se reconnaître si elle passe dans le coin lol)

J’ai pris mon crochet, et je me suis dit « je vais faire un imaginaire ça fait longtemps que j’en n’ai pas fait ». Forte de cette ébauche d’idée (c’est mieux que rien hein lol), le stress est retombé et là …idée ! Je me suis mise en tête de mixer des petits morceaux de plein de modèles différents de mon petit monde et de les assembler ensemble pour créer une vraie « chimère » ! ^^

Alors oui certains morceaux ont dû être un peu ajustés côté taille ou forme mais au final, je me suis servie de pas moins de 9 loulous pour créer Tuto : chacune a fait un « don d’organe » mdr !

Quant à son nom, eh bien il était en réponse à mon amie : elle attendait le tuto, elle l’a eu le Tuto ! ^^

Et j’avoue que je suis très fière du résultat ! :-D

 

Cette interview n'est pas finie, je tenais également à donner la parole à ceux qui la connaissent bien en crochetant ses créations. 

 

Alors Croc's Betty et vous ?

Aujourd'hui, Deb prend la parole :

"Betty est d’une disponibilité incroyable , toujours présente, de la bonne humeur et un professionnalisme exemplaire. Toujours à l'écoute et à aider en cas de problème lors de la réalisation d'un tuto ,mais aussi en tant qu’amie . Merci pour ta patience, ton accueil toujours très agréable et à n'importe quel moment."

 

Retrouvez Croc's Betty sur son site ou dans sa boutique en ligne: 

Et sur les réseaux sociaux : 

 

Je remercie Croc's Betty de m'avoir accordée un peu de son temps si précieux, on fait parfois des rencontres exceptionnelles ... Merci également à Deb d'avoir répondu favorablement à ma demande. Merci !

Je vous redonne rendez-vous dans un mois pour une nouvelle rencontre crochetesque !

Dites-moi dans les commentaires si cette interview vous a plu et si elle vous a inspiré(e).